Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Ciné-Débat - Le Chanteur de Gaza

Vendredi 29 septembre à 20h30
Débat avec Hisham Abu Shahla, doctorant en sciences politiques à Gaza.
En partenariat avec le Collectif Palestine Nord-Essonne.

 

 

 

LE CHANTEUR DE GAZA  
Shuhei Elevé dans un camp de réfugiés à Gaza, le jeune Mohammed Assaf est passionné par le charme de la musique depuis son enfance lorsqu'il chantait déjà dans les mariages ou autres réceptions privées. Mais aujourd'hui âgé de vingt-cinq ans, le jeune homme ambitieux souhaite plus que tout réussir à concrétiser son plus grand rêve : devenir un grand chanteur. Aussi décide-t-il de voyager de la bande de Gaza jusqu'en Egypte afin de participer à l'émission télévisée « Arab Idol ». Sans passeport, il parvient à passer la frontière au cours d'un dangereux périple et à atteindre l'hôtel où se déroulent les auditions...
De Hany Abu-Assad, avec Tawfeek Barhom, Kais Attalah…
Palestine – Comédie dramatique – 1h35 – 2017 – VOSTFR
Ce film palestinien offre le portrait d’un jeune habitant de Gaza ayant remporté une émission musicale de télé-crochet, devenant ainsi un véritable symbole de la ville meurtrit. En relatant cette Succes story parcourue d’un souffle communicatif de liberté, le cinéaste cultive une veine moins sombre et résolument plus positive que ses précédents films (« Le mariage de Rana » ; « Paradise Now »), en affirmant la belle idée qu’il faut espérer en la possibilité de lendemains plus heureux, et surtout croire en ses rêves, fussent-ils les plus fous.
Cette évocation touchante d’un destin hors du commun trouve bien évidement un écho particulier avec la situation de son pays, mais le récit prend aussi la dimension d’une épopée semée d’embuches construite sur un rythme haletant. Si l’on pense au « Slumdog Millionnaire », ce film, plus sincère et moins spectaculaire dans sa forme, évite l’écueil du pittoresque et s’affirme plus engagé.
Il dépeint par exemple la frustration de cette jeunesse condamnée à enterrer ses rêves sous les gravats des décombres de Gaza.
L’incroyable destin d’un jeune palestinien conté dans une oeuvre sensible et touchante, aux accents politiques.