Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Bienvenue au Ciné220

Ciné 220 - Brétigny sur Orge

Le Ciné220, c'est un cinéma municipal qui vous accueille tous les jours, au coeur du centre-ville de Brétigny-sur-Orge.

De nombreuses œuvres cinématographiques y sont proposées : films d'auteurs, actuels, populaires, classiques... régulièrement accompagnés de rencontres, débats ou animations.

Il y en a pour tous les goûts et tous les âges !


Consultez le programme du mois en cliquant ici 

 

 

 

 coeurCoups de coeur du mois :

Ciné 220 - 91

Les Gardiens de la Galaxie 2

A voix haute - La force de la parole

Une Famille Heureuse

A bout de souffle

 

 


 

 

 

picto camera 200 Quelques films à l'affiche cette semaine

  • Après la tempête

    Malgré un début de carrière d’écrivain prometteur, Ryota accumule les désillusions. Divorcé de Kyoko, il gaspille le peu d’argent que lui rapporte son travail de détective privé en jouant aux courses, jusqu’à ne plus pouvoir payer la pension alimentaire de son fils de 11 ans, Shingo. A présent, Ryota tente de regagner la confiance des siens et de se faire une place dans la vie de son fils. Cela semble bien mal parti jusqu’au jour où un typhon contraint toute la famille à passer une nuit ensemble…
    De Hirokazu Kore-eda avec Hiroshi Abe, Yoko Maki, Yoshizawa Taiyo…
    Japon – Drame – 2h – 2017 – VOSTF
    Le cinéaste japonais du magnifique « Notre petite sœur » ou « Tel père, tel fils » signe une nouvelle chronique familiale et filme avec tendresse le roman d’une éducation. Ce récit bercé de nostalgie et d’un langoureux désenchantement évoque par petites touches le délitement d’un couple divorcé que le hasard réuni un soir de typhon chez la grand-mère (l’inoubliable et bouleversante interprète des « Délices de Tokyo »).
    En éternel peintre des familles japonaises, Kore-Eda en décrit de nouveau les maux et les difficultés. Cultivant l’économie de dialogue, le cinéaste met en scène les petits riens du quotidien (promenades, scènes de repas confirmant l’importance de la nourriture) et suit ses personnages (tout particulièrement le père aux accents tchekhovien, espoir déçu de la littérature qui court après son passé et son futur) dans l’intimité de la cellule familiale.
    Au fil d’un récit ponctué de scènes quotidiennes et au rythme faussement apaisé du temps qui s’écoule, cette déchirante méditation sur la séparation réussit à toucher par sa finesse et sa simplicité.
    Un chronique douce-amère, familiale et intimiste, sur la réalité des couples modernes au Japon.

     

    En savoir plus

  • Django

    En 1943 pendant l’occupation allemande, le tsigane Django Reinhardt, véritable “guitare héros”, est au sommet de son art. Chaque soir il fait vibrer le tout Paris aux Folies Bergères avec sa musique swing alors qu’en Europe, ses frères sont pourchassés et massacrés. Lorsque la propagande allemande veut l’envoyer à Berlin pour une série de concerts, il sent le danger et décide de s’évader en Suisse aidé par une de ses admiratrices, Louise de Klerk. Pour passer, il se rend à Thonon-les-Bains, sur les bords du lac Léman, avec sa femme enceinte, Naguine et sa mère Negros. Mais l’évasion est plus compliquée que prévue, Django et ses proches se retrouvent plongés dans la guerre. Pendant cette période dramatique, il n’en demeure pas moins un musicien exceptionnel qui résiste avec sa musique, son humour, et qui cherche à approcher la perfection musicale...
    De Etienne Comar avec Reda Kateb, Cécile de France…
    France – Biopic – 1h55 – 2017
    Sous titrage malentendant (sur demande à la caisse du cinéma)
    Le premier film en tant que réalisateur d’Etienne Comar, connu comme producteur et scénariste (notamment « Des hommes et des dieux » de Xavier Beauvois) relate un épisode peu connu de la vie du musicien manouche Django Reinhardt : son exil forcé près de la frontière suisse pour fuir les persécutions nazies durant la Seconde guerre mondiale. Avant cette fuite, le récit développe l’insouciance et l’aveuglement d’un artiste au sommet de sa gloire, qui vit dans sa bulle et ne se rend pas compte des persécutions subies par les gitans, puis sa prise de conscience progressive. Dans une réalisation classique et sans fioriture, le film montre les contradictions du personnage et assume la part fictionnelle de son récit.
    Reda Kateb, qui a appris à jouer de la guitare pendant un an, est parfait dans le rôle-titre, ne cherchant ni la performance, ni l’imitation, entouré de Cécile de France et de nombreux acteurs non professionnels, des musiciens qui apportent une authenticité précieuse au film.
    Le portrait d’un grand artiste dans la tourmente de l’occupation allemande.

     

    En savoir plus

  • Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar

    Jack Sparrow et ses compagnons se lancent dans la quête du Trident de Poséidon, sur lequel le Capitaine Teague détient des informations précieuses. Cet artefact légendaire, qui donne tous les pouvoirs sur les océans, est leur seul moyen d'échapper aux fantômes du redoutable Capitaine Salazar, échappés du Triangle des Bermudes pour éliminer tous les pirates des océans.
    De Joachim Rønning, Espen Sandberg avec Johnny Depp, Javier Bardem, Brenton Thwaites…
    USA – Aventure – 2h09 – 2017 – VF

     

     

    En savoir plus

  • Baby Boss

    C'est toujours un choc de voir ses parents rentrer à la maison avec un bébé dans les bras – surtout quand il porte une cravate, qu’il se balade avec un attaché-case et qu’il a la voix d’un quinquagénaire !
    Si Tim, 7 ans, ne voit pas d’un très bon œil ce «Baby Boss» débarquer chez lui, il découvre qu’il a en réalité affaire à un espion et que lui seul peut l’aider à accomplir sa mission ultra secrète…
    Car Baby Boss se prépare à un affrontement titanesque entre les bébés et…. les toutous, charmants petits chiots qui vont bientôt être vendus pour remplacer les bébés dans le cœur des parents !
    De Tom McGrath
    USA – Animation – 1h37 – 2017 – VF
    Dès 6/8 ans
    Le nouveau film d'animation des Studios Dreamworks, jolie surprise réalisée par Tom McGrath (à qui l’on doit notamment la saga « Madagascar » et « Megamind »), est une libre adaptation du livre pour enfants de Marla Frazee.
    Mélangeant gags très visuels, humour et émotion, ce film aborde avec originalité le sujet universel de l’arrivée d’un nouveau né et des relations entre frères. Il souhaite également évoquer une période qui semble révolue, celle où les enfants ne jouaient pas encore aux jeux vidéo et faisaient travailler leur imagination.
    Un récit étrange et malicieux, où un bébé se prend pour un adulte et nous renvoie à nos propres travers !

     

     

    En savoir plus

  • Après la tempête
  • Django
  • Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar
  • Baby Boss