Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Bienvenue au Ciné220

Ciné 220 - Brétigny sur Orge

Le Ciné220, c'est un cinéma municipal qui vous accueille tous les jours, au coeur du centre-ville de Brétigny-sur-Orge.

De nombreuses œuvres cinématographiques y sont proposées : films d'auteurs, actuels, populaires, classiques... régulièrement accompagnés de rencontres, débats ou animations.

Il y en a pour tous les goûts et tous les âges !


Consultez le programme du mois en cliquant ici 

 

 

 

 

 coeurCoups de coeur du mois :

Ciné 220 - 91

Blade unner 2049

Le Sens de la fête  

Numéro Une

Téhéran Tabou 

  

 

 

 

 

picto camera 200 Quelques films à l'affiche cette semaine

  • Capitaine Superslip

    Georges Glousse et Harold Golade, deux copains de CM1 à l'imagination fertile, créent une BD qui raconte l'histoire d'un super-héros un peu barré, le Capitaine Superslip ! Un jour, alors que M. Chonchon, leur proviseur hargneux, menace de les séparer en les plaçant dans deux classes différentes, ils l'hypnotisent et le transforment en… Capitaine Superslip !
    De David Soren
    USA – Animation – 1h29 – 2017 – VF
    Un caleçon plein d’imagination ! En plus de la petite culotte blanche terriblement seyante dans son enveloppe de capeline rouge, le film fait preuve d’une créativité sans faille. Tant dans l’action que dans les dialogues, les personnages nous emmènent là où on ne les attend pas. On évolue ainsi de surprise en surprise. Et entre dauphins, plaisanteries scato et toilettes carnassières, les limites sont repoussées à l’extrême. On peut donc dire que Capitaine Superslip a mis le paquet et ce n’est pas pour nous déplaire !
    Adaptation réussie pour David Soren, qui lance le Capitaine Superslip de Dav Pilkey sur grand écran. Une bonne dose d’humour et un soupçon de bêtises enfantines pour une belle histoire d’amitié.

     

    En savoir plus

  • Mary

    Un homme se bat pour obtenir la garde de sa nièce, qui témoigne d'un don hors du commun pour les mathématiques.
    De Marc Webb, avec Chris Evans, Mckenna Grace, Lindsay Duncan…
    USA – Drame – 1h41 – 2017 – VOSTF
    Prix du public, Festival de Deauville 2017
    Porté par la révélation Mckenna Grace (bien accompagnée par Chris Evans), Mary s’impose donc comme un drame, certes classique, mais terriblement poignant, se servant du prisme du génie pour dépeindre avec authenticité toute la profondeur des liens familiaux. Légèrement perfectible sur le fond, le film a néanmoins pour lui sa formidable justesse, vecteur de séquences d’une rare sensibilité.

     

    En savoir plus

  • L'Ecole buissonnière

    Paris 1930. Paul n’a toujours eu qu’un seul et même horizon : les hauts murs de l’orphelinat, sévère bâtisse de la banlieue ouvrière parisienne. Confié à une joyeuse dame de la campagne, Célestine et à son mari, Borel, le garde-chasse un peu raide d’un vaste domaine en Sologne, l’enfant des villes, récalcitrant et buté, arrive dans un monde mystérieux et inquiétant, celui d’une région souveraine et sauvage.
    L’immense forêt, les étangs embrumés, les landes et les champs, tout ici appartient au Comte de la Fresnaye, un veuf taciturne qui vit solitaire dans son manoir. Le Comte tolère les braconniers sur le domaine mais Borel les traque sans relâche et s’acharne sur le plus rusé et insaisissable d’entre eux, Totoche. Au cœur de la féérique Sologne, aux côtés du braconnier, grand amoureux de la nature, Paul va faire l’apprentissage de la vie mais aussi celui de la forêt et de ses secrets. Un secret encore plus lourd pèse sur le domaine, car Paul n’est pas venu là par hasard…
    De Nicolas Vanier avec François Cluzet, Jean Scandel…
    France – Comédie dramatique - 1h56 – 2017
    Dans ce quatrième film de fiction, le réalisateur-explorateur joue avec la lumière naturelle, filme les paysages qui s'éveillent à la lueur de l'aube, et la Sologne devient un personnage à part entière. Avec "L'école buissonnière", Nicolas Vanier place la solidarité entre les gens et le respect de l'environnement au coeur de son histoire.

     

    En savoir plus

  • Demain et tous les autres jours

    Mathilde a 9 ans. Ses parents sont séparés. Elle vit seule avec sa mère, une personne fragile à la frontière de la folie. C'est l'histoire d'un amour unique entre une fille et sa mère que le film nous raconte.
    De Noémie Lvovsky, avec Luce Rodriguez, Noémie Lvovsky, Mathieu Amalric…
    France – Comédie – 1h31 – 2017

    Noémie Lvovsky est une réalisatrice qui place son cinéma sous le signe des sentiments irréductibles. Dans Demain et tous les autres jours, elle raconte un lien qui dure, malgré tout entre cette mère et cette fille : elle dit l'esprit qui bat la campagne et le cœur qui bat, toujours à la même place. Obstiné. Téméraire. Fragile et délicat. Une subtilité qui se réfléchit sur tous les interprètes (notamment Mathieu Amalric, parfait dans le rôle d'un père lointain mais sensible).
    Quand le cinéma parle d'amour avec la force de l'amour.

    Cycle Scénario -  Mercredi 18 octobre 2017 à partir de 19h18 10 demain et tous les autres jours
    19h – 20h30 : Avant-scène / conférence par Martin Drout, scénariste et critique.
    "Le cinéma de l’intime, intimité du cinéma".
    Noémie Lvovsky puise dans un matériau autobiographique et transcende ses souvenirs de film en film pour tisser une œuvre où l’humour et la mélancolie coexistent à part égales. C’est aussi un cinéma de cinéphile, truffé de références qui sont réinventées. A travers quelques extraits de films, nous analyserons son œuvre à part dans le cinéma français..
    20h30 : projection du film suivie d’un DEBAT avec Martin Drouot, scénariste et critique

     

    En savoir plus

  • Capitaine Superslip
  • Mary
  • L'Ecole buissonnière
  • Demain et tous les autres jours