Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Bienvenue au Ciné220

Ciné 220 - Brétigny sur Orge

Le Ciné220, c'est un cinéma municipal qui vous accueille tous les jours, au coeur du centre-ville de Brétigny-sur-Orge.

De nombreuses œuvres cinématographiques y sont proposées : films d'auteurs, actuels, populaires, classiques... régulièrement accompagnés de rencontres, débats ou animations.

Il y en a pour tous les goûts et tous les âges !


Consultez le programme du mois en cliquant ici

 

 coeurCoups de coeur du mois :

Ciné 220 - 91

Paterson

M. Peabody et Sherman : Les Voyages dans le temps

Manchester by the sea

Louise en Hiver

Soleil de Plomb

 Chat noir, chat blanc
 

lego batman2

 

picto camera 200 Quelques films à l'affiche cette semaine

  • Paterson

    Paterson vit à Paterson, New Jersey, cette ville des poètes, de William Carlos Williams à Allen Ginsberg, aujourd’hui en décrépitude. Chauffeur de bus d’une trentaine d’années, il mène une vie réglée aux côtés de Laura, qui multiplie projets et expériences avec enthousiasme et de Marvin, bouledogue anglais. Chaque jour, Paterson écrit des poèmes sur un carnet secret qui ne le quitte pas…
    De Jim Jarmusch, avec Adam Driver, Golshifteh Farahani
    USA – Comédie dramatique – 1h58 – 2016 – VOSTF
    Sélection officielle, Festival de Cannes 2016
    Le réalisateur de « Dead Man » et « Ghost Dog » renoue avec le minimalisme de ses premiers films et dissèque le quotidien d’un Américain moyen sur une semaine. Il signe un film qui exalte, sans jamais se départir d'une agréable cocasserie, l'harmonie domestique, la sécurité rassurante des rituels, et les micro-bonheurs qu'apportent, érigés en habitudes, l'amour, l'amitié, le travail, la vie en communauté…
    Des valeurs qui pourraient sembler naïves et qui se révèlent ici magnifiques et touchantes. Aérien et mélancolique, ce récit peint une tranche de vie drolatique et poétique, transcendant un quotidien à priori monotone, dénué de péripéties, en des moments de poésie, osant affirmer ainsi une certaine idée de la vie.
    Illuminé par le charme de ses interprètes, le film propose aussi une réflexion sur les méandres de la création et interroge sur les mystères de l’inspiration et de l’écriture.
    Le nouveau poème visuel de Jim Jarmusch emprunte autant à la littérature qu’à l’extravagante comédie qu’est notre quotidien.

     

    En savoir plus

  • Primaire

    Florence est une professeure des écoles dévouée à ses élèves. Quand elle rencontre le petit Sacha, un enfant en difficulté, elle va tout faire pour le sauver, quitte à délaisser sa vie de mère, de femme et même remettre en cause sa vocation. Florence va réaliser peu à peu qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre...
    De Hélène Angel, avec Sara Forestier, Vincent Elbaz, Patrick d'Assumçao…
    France – Comédie dramatique – 1h45 – 2017
    Sous titrage malentendant (sur demande à la caisse du cinéma)
    La réalisatrice Hélène Angel (« Peau d’homme, Coeur de Bête ») continue à explorer le rapport à l’enfance en nous offrant une immersion sensible entre les murs d’une classe.
    Si le film s’attache sans angélisme au portrait de cette professeure des écoles (avec aussi en creux un portrait de femme), il met aussi en parallèle une belle idée de la transmission réciproque (si l’enseignante apprend aux enfants, ces derniers sont eux aussi riches d’enseignement) et observe avec acuité ce moment si furtif et particulier du passage de l’enfance à l’adolescence, avec le symbolique départ vers le collège. Cette étape fondatrice entre le primaire et le secondaire, l’enfance et les prémices du monde adulte est décrite avec sensibilité et réalisme et réveille en chacun de nous des émotions de l’enfance
    Cette fiction aux forts accents documentaires, qui raconte aussi le monde, parvient avec une belle authenticité à capter l’univers des enfants, mais n’élude pas les situations dramatiques auxquelles le système scolaire peut se trouver confronté. La réalisatrice réussit aussi à insuffler au récit une dimension romanesque, tout en respectant un délicat équilibre dramaturgique entre le collectif et l’individuel, interrogeant aussi sur le rôle des parents.
    Telle une jeune et moderne héroïne du quotidien, la comédienne Sara Forestier, dans un rôle plus mature qu’à l’accoutumée, porte magistralement ce film et réussit à traduire toute la complexité de son personnage, avec son idéalisme, ses doutes et ses interrogations. Elle est formidablement épaulée par l’interprétation complice des touts jeunes comédiens qui apportent fraicheur, spontanéité et vitalité à l’histoire.
    Entre légèreté et gravité, le film offre un véritable plaidoyer pour l’enseignement et l’école, lieu de tous les apprentissages, et un beau portrait de femme.

     

    En savoir plus

  • La Grande Muraille

    Entre le courage et l’effroi, l’humanité et la monstruosité, il existe une frontière qui ne doit en aucun cas céder. William Garin, un mercenaire emprisonné dans les geôles de la Grande Muraille de Chine, découvre la fonction secrète de la plus colossale des merveilles du monde. L’édifice tremble sous les attaques incessantes de créatures monstrueuses, dont l’acharnement n’a d’égal que leur soif d’anéantir l’espèce humaine dans sa totalité. Il rejoint alors ses geôliers, une faction d’élite de l’armée chinoise, dans un ultime affrontement pour la survie de l’humanité. C’est en combattant cette force incommensurable qu’il trouvera sa véritable vocation : l’héroïsme.
    De Zhang Yimou, avec Matt Damon, Pedro Pascal, Willem Dafoe…
    USA – Aventure – 1h37 – 2017 – VOSTF/VF
    L’ultime combat qu’une faction armée d’élite livre au nom de l’humanité sur les remparts de la muraille la plus célèbre du monde.

     

    En savoir plus

  • Sahara

    Dimanche 22 janvier à 15h 
    Avant-Première Jeune Public !

     

     

     

     

    SAHARA
    Las d’être les losers parmi les losers de leur communauté de crève-la-faim, Ajar le serpent et son pote Pitt le scorpion décident de tenter leur chance dans l'oasis voisine où vit la haute bourgeoisie du désert saharien et d'y retrouver Eva, une belle serpente dont Ajar est tombé fou amoureux. C’est le début de folles aventures qui les amèneront à traverser le désert à la poursuite de l’amour et plus encore à la découverte d’eux-mêmes…
    De Pierre Coré
    France – Animation – 1h26 – 2017
    Si l’on sait peu de choses au sujet de « Sahara », les quelques visuels que l’on a pu apercevoir sur la toile sont alléchants, même s’il ne s’agit pour l’instant que de « recherches graphiques » qui précèdent la création des images du film. Le long métrage français, produit par une société spécialisée dans l’image de synthèse 3D, s’affiche comme une comédie familiale enlevée. Un road-movie ins¬piré par l’histoire d’amour contrarié de Roméo et Juliette… Voilà qui suffit à aiguiser notre curiosité !

       

    En savoir plus

  • Paterson
  • Primaire
  • La Grande Muraille
  • Sahara